L’été rime pour beaucoup d’entre nous avec détente et évasion, mais pour celles et ceux qui sont à la recherche d’un emploi, c’est parfois compliqué à gérer ! Comment se permettre une pause au risque de passer à côté du job tant rêvé ? Certains disent que c’est le calme plat, qu’il vaut mieux prendre le large, mais est-ce bien vrai ? Faisons le tour de la question car la période des vacances ne fait que commencer !

Avec les longues et belles journées estivales, il est tentant de filer au bord du lac ou de flâner sur une terrasse. J’ai d’ailleurs conseillé à plusieurs candidats que j’accompagne en transition de carrière de prendre du bon temps pour se relâcher de la pression des recherches d’emploi. D’abord, parce qu’entre le 15 juillet et le 15 août, il y a moins d’offres de postes, c’est une réalité, mais surtout parce qu’il est vital de s’offrir une pause pour oublier ses tracas, se ressourcer et retrouver son énergie. C’est absolument nécessaire !

Alors, bien sûr, il n’est pas question de se relâcher durant de longues semaines, ni de s’avachir au soleil, car de plus en plus d’entreprises proposent des postes intéressants durant cette période. Il vaut donc mieux faire une coupure d’une semaine ou dix jours, mais une vraie coupure. J’incite d’ailleurs mes candidats à se recentrer sur eux et sur leurs envies, qu’ils choisissent de rester dans la région ou de prendre le large. Rien de mieux que le grand air et la marche au vert, en montagne ou en forêt, pour chasser les tensions qui se sont accumulées au fil des mois.

Certains ont tellement hâte de décrocher un travail qu’ils n’arrivent même pas à se projeter en train de se balader ou de se divertir, alors je leur propose de tirer profit du calme apparent de l’été pour réseauter. C’est une période idéale pour décrocher des rendez-vous avec des professionnels des RH, des recruteurs ou des décideurs, car tous ne sont pas en vacances. Leur agenda allégé leur permet d’être plus disponibles et la période se prête aussi à plus de spontanéité et de réceptivité. Or, un rendez-vous réussi, cela vaut de l’or et ça permet parfois de décrocher un poste sur le point de s’ouvrir.

Pour d’autres, la période estivale est l’occasion de renforcer son employabilité, par exemple en profitant de cette période pour développer des compétences, combler une lacune en informatique ou rafraîchir la maîtrise d’une langue étrangère. On oublie parfois combien les recruteurs valorisent les efforts consentis par un candidat pour élargir la palette de ses aptitudes, car ils témoignent de sa ténacité et de sa volonté d’évolution.

Alors, oui, l’été ça vaut la peine de se faire du bien, de recharger ses batteries. Cela vaut aussi la peine de rester à l’affût des belles opportunités, car de fait moins de personnes postulent et on a donc plus de chances de retenir l’attention. Certaines entreprises reconnaissent même qu’elles choisissent d’ouvrir des postes en pleine période estivale pour toucher des personnes motivées et avoir moins de dossiers de candidature. Chez Oasys, nous constatons toujours avec bonheur lors de notre apéritif de septembre qu’un bon nombre de candidats ont retrouvé une position durant l’été, preuve que tout ne s’arrête pas.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, relâchez-vous donc un peu cet été, mais pas trop, car le succès vient toujours de l’action !  Tout est question d’équilibre, alors donnez-vous toutes les chances de réussir. Un bel été à toutes et tous !

Annick Deschamps

Consultante

Oasys Consultants