La chance vous y croyez ? Rassurez-vous, je ne dispose pas des 10 recettes du bonheur ou du succès et je ne prétends pas qu’il suffit de rêver très fort pour voir ses rêves les plus fous se réaliser et encore moins m’ériger en donneur de leçons. Je suis un terrien et voudrais juste partager avec vous ma propre expérience face à l’adversité et aux doutes quand on traverse des changements professionnels. J’ai acquis la conviction que dans la vie, il faut se donner toutes les chances pour atteindre son but.

Restez positif !

Soyons réalistes, il est parfois difficile d’atteindre ses objectifs et nous avons tous des passages à vide ou des phases de remise en question sur le plan professionnel ou même personnel. Comme en affaires, il est préférable de réagir face aux obstacles avec une stratégie offensive. C’est particulièrement vrai si vous recherchez un emploi ou désirez en changer. Une fois que vous aurez clairement défini ce qui compte vraiment pour vous, mais aussi pour vos proches, il s’agira de vous atteler à l’atteinte de votre but avec ténacité et endurance. Les doutes et les peurs sont nos pires ennemis, ils nous tirent vers le bas et nous empêchent d’avancer. Alors chassez-les en vous focalisant sur ce qui est positif dans votre quotidien, comme un feed-back constructif sur votre parcours, des conseils amicaux ou le fait de décrocher un rendez-vous. Ce sont vos petits succès à vous, vos petits trophées à garder à l’esprit pour aller de l’avant.

Soyez audacieux

En tant qu’ancien RH dans la formation et le recrutement, il m’est arrivé de rencontrer des gens doués qui manquaient pourtant leur cible. Pourquoi ? Faute de chance ? Bien sûr, être au bon moment au bon endroit, cela facilite les choses, mais ce n’est généralement pas suffisant pour aller là où on voudrait vraiment aller. Je suis de ceux qui pensent que la créativité et l’audace permettent souvent de faire la différence. Prenons l’exemple de celui qui souhaite déménager, il peut s’y prendre de trois manières : attendre que l’appartement idéal lui tombe littéralement du ciel ; visiter un grand nombre de logements au risque d’être transparent compte tenu du nombre de postulants ; ou alors cibler d’emblée le quartier idéal où il se projette d’habiter, puis y scruter méthodiquement toutes les opportunités, voire même provoquer les choses en allant sonner à la porte du concierge ou en glissant un courrier dans les boîtes aux lettres. Je suis un adepte de cette troisième attitude. J’en ai fait l’expérience, c’est ainsi que j’ai trouvé l’appartement désiré avec ma famille.

De l’action et de la passion

Que ce soit en affaires, que vous lanciez une entreprise ou si vous voulez faire évoluer votre carrière, il n’y a rien de pire que la passivité. Je ne vous apprends rien et pourtant c’est essentiel, il faut être constamment dans l’action et nourrir son feu intérieur car avec passion on déplace souvent des montagnes. Même si vous manquez parfois d’énergie ou d’idées, entretenez votre relationnel au quotidien en nouant de nouveaux contacts. Et puis, osez, sortez de votre zone de confort bien qu’il vous en coûte ! Vous allez ainsi vous enrichir des autres et vous ouvrir à des démarches inspirantes. Tout ce que vous entreprendrez vous offrira alors de nouvelles perspectives et des pistes à explorer. Alors, ne relâchez jamais vos efforts.

La préparation est capitale

Il n’y a pas photo, le travail et la persévérance sont nos alliés. Si vous y ajoutez des idées et de la méthode, vous allez forcément enclencher des changements et emprunter des directions. Apprendre de ce qui n’a pas bien marché est essentiel pour ne pas répéter en boucle les mêmes erreurs. Dans mon cas, ce qui a toujours fait la différence, c’est la préparation et l’anticipation. Combien de fois, j’ai reçu des prestataires ou des candidats à un poste qui ne s’étaient manifestement pas suffisamment renseignés sur les activités ou les codes de l’entreprise avant notre rendez-vous.

Rassurez votre interlocuteur

Croyez-moi, cela se sent immédiatement si vous ne maîtrisez pas parfaitement votre sujet ou si vous peinez à mettre en avant ce que vous avez à offrir à un employeur. Or, c’est capital de valoriser votre professionnalisme pour inspirer de la confiance. Cela vous est-il déjà arrivé d’avoir affaire à un médecin incapable de vous expliquer clairement des alternatives de traitement ? Difficile dans ces conditions de lui confier votre santé ! Il est impératif de bien vous renseigner sur l’entreprise où vous vous rendez ainsi que sur ses enjeux et ses nouvelles activités, vous démontrerez ainsi votre réel intérêt et rassurerez votre interlocuteur.

S’améliorer constamment

Même si un entretien ne débouche pas sur la signature d’un contrat, cela ne sert à rien de se laisser miner. Changez-vous plutôt les idées, puis analysez à tête froide vos lacunes ou éventuelles maladresses pour être plus performant lors d’un prochain rendez-vous. Il faut l’admettre, on n’arrive rarement au but du premier coup ! J’ai toujours gravi les étapes les unes après les autres et partagé les signaux positifs avec mes proches car leurs encouragements ont chaque fois nourri ma motivation et ma détermination à atteindre mon but.

Et la chance dans tout cela ?

Difficile de le savoir, je crois que nous avons tous une bonne étoile qui veille sur nous, encore faut-il la percevoir entre les nuages qui assombrissent parfois un peu notre quotidien. C’est bien de croire en sa chance, mais c’est encore mieux de miser sur son potentiel, de faire preuve d’audace et de courage. Pour terminer, je partage avec vous une citation de l’écrivain français Bernard Werber dont j’ai apprécié la trilogie des fourmis : « Dans la vie, il y a trois facteurs : le talent, la chance, le travail. Avec deux de ces facteurs on peut réussir. Mais l’idéal est de disposer des trois. »

Hervé Badier

Responsable commercial régional

Oasys Consultants