Pour offrir d’autres perspectives d’avenir aux quinquagénaires qu’elle accompagne en transition professionnelle, Oasys Consultants leur a proposé le 13 septembre dernier une journée d’échanges privilégiés avec des spécialistes du management de transition et du portage salarial ainsi qu’avec des personnes venues témoigner de leur propre expérience et des nombreux avantages que présente cette voie.

 

Une journée riche en échanges

Autant dire que le succès était au rendez-vous, plus d’une vingtaine de seniors ont pris part à cette rencontre qui se voulait informative, mais aussi très interactive pour permettre à chacun d’évoquer ses interrogations comme ses doutes ou même d’aborder des aspects très pratiques. Les retours ont été extrêmement positifs, les participants ont apprécié de bénéficier à la fois d’éclairages de spécialistes et de témoignages de personnes qui ont emprunté ce chemin et livré leur vécu sans langue de bois. Une semaine après cet événement, quatre participants ont déjà franchi le pas d’explorer cette alternative professionnelle.

 

Ouvrir d’autres horizons professionnels

A l’origine de cette initiative et animateur de la journée, Jacques Bussy, fondateur et président d’Oasys, se dit ravi « d’avoir pu ouvrir le champ des possibles à des seniors en les sensibilisant à la souplesse qu’offre le portage salarial, beaucoup de gens ne savent pas qu’il permet de choisir l’activité que l’on a envie d’exercer et d’être son propre patron, sans les désavantages du statut d’indépendant, qui nécessite, lui, de s’inscrire comme tel sans offrir de sécurité financière ». La formule fait d’ailleurs de plus en plus d’émules en Suisse, tandis que le salariat traditionnel perd progressivement du terrain, une tendance qui va encore s’accentuer dans les années à venir.

 

Un statut d’indépendant salarié

Allons-nous vers la fin du travail standard ? Fin observateur du marché du travail depuis plus de 25 ans, Jacques Bussy constate un profond changement de paradigme : d’un côté, les jeunes diplômés peinent à décrocher leur premier emploi, alors que les seniors sont contraints de quitter de plus en plus tôt leur travail. Un peu partout la loyauté est en voie de disparition, la sous-traitance est tendance, le travail à distance prend de l’ampleur, les technologies changent la donne, les visions sont toujours à plus court terme et tout va toujours plus vite. Dès lors, le nombre des indépendants ne cesse d’augmenter, mais comme le relève Jacques Bussy « tout le monde n’est pas fait pour ça, c’est la raison pour laquelle je considère le portage salarial comme une option à envisager, car il permet d’exercer son activité professionnelle en tant qu’indépendant salarié, ce qui garantit de l’autonomie, sans les contraintes de gestion, mais avec un statut de salarié et une couverture sociale, tout en bénéficiant des avantages d’un réseau ».

Une telle démarche implique bien sûr de se poser des questions sur soi, de penser son avenir et donc d’accepter de sortir de sa zone de confort, mais c’est parfois un chemin nécessaire, car celui qui a peur du changement aura et la peur, et le changement !